Congolais en pologne

Les funérailles des victimes des bombardements des camps des déplacés de Mugunga à Goma (Nord-Kivu) dans l’Est de la République démocratique du Congo, sont prévues ce dimanche au Stade de l’Unité, a appris l’ACP de source administrative. « Le service provincial du protocole d’Etat porte à la connaissance de la population de la ville de Goma et ses environs que les funérailles des victimes des bombardements des camps des déplacés de Lushagala et CEPAC en date du 03 mai 2024 auront lieu ce dimanche 12 mai 2024 au Stade de l’Unité », a-t-on lu dans un communiqué du gouverneur militaire de cette province. Une messe d’action de grâce a été célébrée samedi à la paroisse Notre Dame de Fatima à Kinshasa, en mémoire des déplacés abattus par des bombardements de l’armée rwandaise au camp de Mugunga à Goma. « Il nous faut un sursaut patriotique (…) Ayons la foi en Christ car il est le seul à pouvoir nous consoler dans les moments de souffrance », a imploré le père Éric Mashako, officiant de la messe. Indignation de la population contre les massacres Les différentes communautés ayant pris part à cette célébration eucharistique ont manifesté leur indignation contre les massacres à répétition des populations par l’armée rwandaise et ses supplétifs de M23. « Nous nous sommes réunis à l’issue de cette messe d’action de grâce en mémoire des victimes des bombardements de camp des déplacés de Mugunga, pour prier et implorer la paix dans l’Est de la RDC. Nous nous insurgeons contre des attaques des camps de déplacés », a déclaré le sénateur Joseph Nkinzio, porte-parole de la notabilité de l’espace grand Kivu (Nord et Sud Kivu ainsi que la Maniema). « Il ne s’agit pas seulement de la notabilité du grand Kivu mais plutôt celles de toutes les provinces de la RDC qui exprimons notre soutien au Chef de l’Etat Félix Tshisekedi et nous croyons que cette guerre injuste prendra fin dans l’Est de notre pays », a-t-il dit à l’issue de la messe qui a réuni des Congolais de toutes provinces du pays. « C’est le deuil du Congo, ce sont nos frères, sœurs et enfants qui sont massacrés. Nous voulons la paix », a ajouté le sénateur. Selon l’acteur politique Denis Kambayi, qui a également participé à cette eucharistie, ceci est « une nouvelle vision du Congo qui s’aligne derrière le Chef de l’Etat pour la cohésion nationale, l’unité, la paix et le développement ». « Ne parlons plus de la guerre à l’Est mais de la guerre dans l’Est de la RDC parce que ce changement de concept montre que cette guerre concerne tous les congolais », a-t-il dit. Messe d’action de grâce

Par mail      Twitter      Facebook

A LA UNE

Tchad et Congo Rdc du nouveau

Tchad et Congo Rdc du nouveau

En remerciement de son intervention dans la transition tchadienne, le président congolais verra une lire....     

Gestion avec sentiments, émotions, cher Président…..

Gestion avec sentiments, émotions, cher Président…..

En effet, la Bible n’est pas un document de gestion administrative pour les pays. Elle est plutôt lire....     

Encore des tueries  a l'Est du Congo

Encore des tueries a l'Est du Congo

Le gouvernement a annoncé ce lundi 10 juin un bilan de 41 personnes tuées par les rebelles islamis lire....     

La dedollaraistion  de l'Economie Congolaise

La dedollaraistion de l'Economie Congolaise

La Banque Centrale du Congo intensifie ses efforts pour réduire la dollarisation de l'économie lire....     

La Banque Centrale du Congo intensifie ses efforts pour réduire la dollarisation de l'économie

La Banque Centrale du Congo intensifie ses efforts pour réduire la dollarisation de l'économie

En République démocratique du Congo (RDC), la Banque Centrale du Congo (BCC) a récemment ordonn lire....     

Des agriculteurs polonais à Bruxelles pour faire entendre leur colère contre le Pacte vert

Des agriculteurs polonais à Bruxelles pour faire entendre leur colère contre le Pacte vert

Les agriculteurs polonais sont à Bruxelles pour exprimer leur colère. Alors qu’ils subissent lire....     

DECOUVREZ PLUS D'ACTUALITES ICI!